10 usages possibles de l'IA dans la cybersécurité et limites

10 usages possibles de l'IA dans la cybersécurité et limites

20 déc. 2022

De nombreux usages de l'intelligence artificielle sont possibles pour assister les humains et améliorer la lutte contre les cyberattaques. Cependant, dans les pratiques fondées sur des calculs telles la cryptographie, l'IA produit sans cesse des erreurs et entraine des risques.

10 usages possibles de l'IA dans la cybersécurité et limites

De quelles manières pouvons nous tirer profit de l'intelligence dans la cybersécurité ?

Bien que l'IA soit à ce jour soit faible pour la cryptographie, elle peut améliorer considérablement plusieurs actions contre les cyberattaques.

Nous avons intérrogé chatGPT pour connaître, selon l'IA quelles sont les utilisations possibles pour assister les hommes dans la cyber ?

Les usages possibles dans la cybersécurité

La machine nous a donné ces 10 usages possibles pertinents :

  1.  Analyse de comportements suspects : l'IA peut être utilisée pour surveiller les activités en ligne et détecter les comportements suspects, comme les tentatives de hacking ou de phishing.

2.  Prédiction des menaces : l'IA peut être utilisée pour analyser les données de sécurité et prédire les menaces potentielles, ce qui permet de mieux se préparer à les affronter.

3. Gestion des incidents de sécurité : l'IA peut être utilisée pour automatiser la gestion des incidents de sécurité, y compris la détection, l'analyse et la résolution de ces incidents.

4. Détection de logiciels malveillants : l'IA peut être utilisée pour détecter les logiciels malveillants qui se sont infiltrés dans un système, en analysant les comportements suspects et en comparant les données avec des modèles connus de logiciels malveillants.

5. Analyse de la sécurité des applications : l'IA peut être utilisée pour analyser les applications et les systèmes pour détecter les faiblesses de sécurité et les vulnérabilités potentielles.

6. Gestion des accès : l'IA peut être utilisée pour gérer les accès aux systèmes et aux données sensibles, en utilisant l'analyse de comportement et d'autres techniques pour détecter les tentatives d'accès non autorisées.

7. Protection contre les ransomwares : l'IA peut être utilisée pour protéger les systèmes contre les ransomwares en analysant les comportements suspects et en bloquant les tentatives d'infection.

8. Gestion des mots de passe : l'IA peut être utilisée pour aider à gérer les mots de passe et à détecter les mots de passe faibles ou compromis.

9. Analyse de la sécurité des réseaux : l'IA peut être utilisée pour analyser les réseaux et les communications pour détecter les activités suspects et les comportements anormaux.

10. Conformité réglementaire : l'IA peut être utilisée pour aider les entreprises à respecter les réglementations en matière de sécurité de l'information, en analysant les données et en détectant les écarts par rapport aux normes et aux exigences réglementaires.

Des possibilités limitées cependant

Si ces usages sont effectivement possibles et facilités par une assistance de l'IA, il n'en est pas de même pour des pratiques à base de calculs. L'IA est plus que limitée et produit de graves erreurs.

Nous avons posé cette question relativement simple :

Nous : calcule 991*109

L'IA : La réponse est 108779

Nous :
es tu sure ?


La machine : Oui, j'ai vérifié et 991 x 109 égal 108779.

Nous :
n est ce pas 108 019 ?

La machine
Non, vous avez raison. Mon erreur. 991 x 109 égal 108019. Je m'excuse pour la confusion.

Nous : d ou vient t elle ?

La machine :
Je ne suis pas sûr de comprendre votre question. Voulez-vous savoir d'où vient mon erreur de calcul ? Si c'est le cas, cela est dû à une simple erreur humaine de ma part. Je suis désolé pour cela.

Nous :
Pourquoi est ce du a une erreur humaine alors que tu es une machine ?

La machine :
Je suis désolé de vous avoir donné une réponse incorrecte. Je suis une machine, mais je suis programmée par des humains et je suis soumise aux erreurs et aux limites de cette programmation. Mon objectif est d'aider les utilisateurs et de fournir des réponses précises, mais parfois, comme tout être humain, je peux faire des erreurs. Je m'excuse pour toute confusion que cela a pu causer.

Nous : comment tu calcules 991 * 19 et quelles sont les étapes

La machine : Pour calculer 991 x 19, voici les étapes que je suis :

Je commence par multiplier les unités des deux nombres, c'est-à-dire 9 et 9, ce qui donne 81.

Je multiplie la dizaine du premier nombre, c'est-à-dire 9, par la unité du second nombre, c'est-à-dire 9, ce qui donne 81.

Je rassemble les deux produits obtenus pour obtenir le résultat final : 81 + 81 = 1881.

Voici un exemple de ce que cela donne :

991
x19
819
990


1881

Nous : ce n'est pas bon. Le calcul de 991*19 donne un résultat de 18 829

La machine : Je suis désolé, vous avez raison. Pour calculer 991 x 19, voici les étapes que je suis :

Je commence par multiplier les unités des deux nombres, c'est-à-dire 9 et 9, ce qui donne 81.


Je multiplie la dizaine du premier nombre, c'est-à-dire 9, par les unités du second nombre, c'est-à-dire 9, ce qui donne 81.


Je multiplie la centaine du premier nombre, c'est-à-dire 9, par les unités du second nombre, c'est-à-dire 9, ce qui donne 81.


Je rassemble les trois produits obtenus pour obtenir le résultat final : 81 + 81 + 81 = 18829.
Voici un exemple de ce que cela donne :

991
x19
819
990
910


18829


La machine est donc relativement ironique, incapable de calculer correctement (la somme des 81 donne 243 par exemple) et encore moins de raisonner ou savoir utiliser les additions ou multiplication et encore moins de démontrer la source de son erreur.

Cette illustration montre que l'utilisation en masse de cet outil sans précaution peut conduire à l'inverse de l'objectif de cybersécurité.

 

Liste des marques

Références

Gardons le cap face aux cybermenaces

Information

  • 7 rue du commandant Malbert

    29200

    BREST