La transparence de la gestion des données est la première préoccupation des consommateurs

La transparence de la gestion des données est la première préoccupation des consommateurs

28 oct. 2022

La transparence des données est la priorité des consommateurs devant la revente de leurs données qui est bien moindre par exemple. Les usagers sont particulièrement attachés aux lois de protection de la vie privée de leur pays respectif. Les entreprises doivent prendre en compte ces éléments pour en faire un avantage concurrentiel majeur et incarner leur responsabilité numérique de l'entreprise.

La transparence de la gestion des données est la première préoccupation des consommateurs

Les entreprises ont tout intérêt à développer la transparence sur les données collectées.

Une récente étude de CISCO montre à l’échelle mondiale, que 39 % des consommateurs interrogés indiquent « la transparence des données » comme toute première préoccupation.

C'est une priorité pour les clients. Il mentionne cette nécessité deux fois plus que « s’abstenir de vendre des informations personnelles » (21 %) ou « se conformer à toutes les lois sur la confidentialité » (20 %) qui sont les autres préoccupations.

La faible confiance fait perdre le client


Le manque de confiance fait partir les clients. 37 % ont cessé d’utiliser une entreprise ou un fournisseur pour leurs pratiques en matière de données, 24 % ont exercé leurs droits d’accès aux données pour s’enquérir des données que les entreprises détiennent à leur sujet, et 14 % ont demandé des modifications ou des suppressions de ces données.

Un attachement à la vie privée


Les consommateurs continuent de soutenir fermement les lois sur la confidentialité de leur pays.

Ils souhaitent que leur gouvernement respectif joue un rôle de premier plan dans la protection de la vie privée. En moyenne, 61 % pensent que ces lois ont un impact positif, alors que seulement 3 % pensent qu’elles ont un impact négatif.

La connaissance de ces lois continue d’être un défi. Seulement 43 % déclarent connaître les lois sur la protection de la vie privée de leur pays. D'où la nécessité pour les entreprises de communiquer et d'informer largement pour les accompagner et en faire un avantage concurrentiel.

Autre élément, intéressant de l'étude : les consommateurs sont partagés sur la valeur des exigences de localisation des données qui augmentent le coût des produits et services qu’ils achètent. 41 % sont pour et 41 % sont contre. Fait intéressant, dans 9 des 12 pays étudiés, plus de répondants étaient contre la localisation des données que pour, alors que l'enjeu est important.

Comment améliorer la confiance ?


Les entreprises ont donc tout intérêt à :

  1. Investir dans la transparence, avec des politiques de confidentialité claires sur l’utilisation des données pour faciliter la confiance.
  2. Assurer la confidentialité et l’exécution des droits liés aux données.
  3. Prendre des mesures pour assurer une utilisation responsable des données.
  4. Bien mesurer les coûts et les frais de non conformité liés à la perte des clients, les risques de vols de données, de réputation...

 

Liste des marques

Références

Gardons le cap face aux cybermenaces

Information

  • 7 rue du commandant Malbert

    29200

    BREST